Biographie

nat-2014Nathalie Grondin, vidéaste et photographe, est née à Dakar en 1970, d’un père réunionnais et d’une mère tarnaise. De son enfance et adolescence en terre africaine, elle garde un amour de la nature, une curiosité pour la flore, la petite faune terrestre et le goût des rencontres. Elle nourrit et entretient une culture de la différence où l’Autre est perçu comme une richesse, un miroir de soi. Vivre et grandir en Afrique (Sénégal, Tchad, Congo, Comores, Mali) l’ont très tôt conduite à raisonner sur la culture française à laquelle elle appartient par la distanciation spatiale avec ses origines. Son parcours estudiantin en géographie humaine fut marqué par la construction d’une critique de l’ère technologique du Développement économique à l’Occidentale qui l’a vu naitre et pour lequel son père était professionnellement engagé. Ce Développement  qui, sous prétexte de « durabilité », continue de puiser les ressources d’autrui pour en produire davantage chez soi.

Géographe en Afrique

Géographe de formation (DEA Environnement – Gestion de la biodiversité), son parcours professionnel débute au Mali où elle travaille comme Chargée de mission pour une ONG française. Plus tard, elle gagne sa vie en animant une association malienne de promotion de musiques mandingues, réalise des fouilles archéologiques pour l’INRAP, enseigne l’Histoire Géographie en Haute Garonne… Depuis six ans, elle réalise des films à Toulouse, sa ville d’adoption.

Les débuts de vidéaste

En 2007, Nathalie Grondin réalise son premier film de commande en autodidacte : « Les ballades culturelles de Jolimont ». Devant le succès de son enquête filmée auprès des commanditaires toulousains – un collectif d’associations du quartier Jolimont – Nathalie décide de poursuivre sa mutation en vidéaste professionnelle. Les contrats de films institutionnels et privés, les ateliers et les créations audiovisuelles se succèdent. Ils procurent à Nathalie une expérience « tout-terrain » riche, autant par la diversité des sujets abordés que par la nécessité d’adapter et faire évoluer ses pratiques audiovisuelles.

Formation au film documentaire

En 2010, elle accède à une formation en réalisation documentaire aux Ateliers Varan, l’école de Jean Rouch, un de ses « Maitres sacrés » du cinéma. Elle part alors en Corse pour réaliser son premier documentaire « Le jardinier des abeilles ».

Auteure, vidéaste et photographe

Aujourd’hui Auteure, sa démarche s’attache à valoriser le patrimoine culturel immatériel par la capture d’une  “mémoire vivante”. Elle vend des prestations de réalisation, de cadrage et de montage aux entreprises et institutions de Midi-Pyrénées, tout en menant ses propres projets documentaires. Elle est également conceptrice de Quartiers… de mémoire, des ateliers collectifs en image, destinés aux séniors, ou de stages vidéo variés auprès des juniors.

Extrait de filmographie

2012

  •  Le cadeau. Animation et encadrement d’un stage vidéo 9/12 ans. Création d’un film muet de fiction en noir et blanc (13 min.), adaptation de la nouvelle du même nom d’Ether Cross, auteur argentin. En partenariat avec les rencontres Cinélatino.  Production Cercle Laïque Jean Chaubet, Nathalie Grondin, Toulouse.

2011

  •  A new cooperation tools for air traffic control, 10 min. Film de présentation des modes opératoires et services du produit ERATO, à  destination des contrôleurs aériens. Réalisation, montage : Nathalie Grondin – Arttech Production, Production ASTRIUM, Toulouse.

2010

  • Le jardinier des abeilles – Documentaire, 15 min. Aurélien, jardinier de la miellerie d’Ocana vit et travaille au milieu des abeilles. Nous le suivons en partageant une passion de la biodiversité. Filmé par Nathalie Grondin – Avoir 20 ans en Corse aujourd’hui. Regards méditerranéens – Production   Corsica Doc – Ateliers Varan, Ajaccio.

2009

  • Une mémoire vivante de la Fabrique Giscard, de 50 à 70 min. Série de 10 entretiens avec des personnalités ayant connu la Fabrique Giscard en activité – La Trame/Archives municipales – Production : Mairie de Toulouse.
  •  Les Pyrénéennes 2009, panorama d’une chaîne d’avenir, 15 min. Thème: Rétrospective de la 8em édition de la fête de l’agriculture, vitrine de l’économie rurale en Haute Garonne, devenue manifestation interrégionale du massif pyrénéen dans sa globalité. Communauté de commune du St Gaudinois – Prises de vue, réalisation, montage : Nathalie Grondin et Jean-Michel Bigou, Arttech Production, Saint Gaudens.

2008

 2007

  • Les ballades culturelles de Jolimont – 39 min.  État des lieux des initiatives culturelles d’un quartier ou comment tenir compte des habitudes des habitants pour tisser le lien social. Réalisation, image et son: Nathalie Grondin, La Trame. Production : Résidence sociale de  Jolimont, Toulouse.

2006

  • Éducation, prévention, agir autrement dans la cité – Conférence de Charles Rojzman – 90 min. Sociothérapie et gestion de conflit – Festival de la Non-Violence. Réalisation, image et son:Nathalie Grondin, Tournefeuille.

Les commentaires sont fermés.